La route festive !

Qui a déjà entendu les expressions route des vins, route des bières ou même route des saveurs ? Eh bien ici, à Bécancour, nous avons ce que j’appelle affectueusement la route festive ! La route festive doit bien sûr se faire avec modération ou un conducteur désigné ! Je vous explique la route que j’ai faite et j’espère que vous en ferez autant…

Je suis arrivée au Fief de la Rivière à 10 h 30 pour sillonner les sentiers du vignoble et admirer sa beauté. Par la suite, une petite dégustation des merveilleux vins et la découverte de l’histoire du vignoble. Bon d’accord, il est tôt, mais comme on dit par chez nous, il est midi quelque part dans le monde ! Le paysage est magnifique et les produits, absolument géniaux !

Fief de la Rivière

Pour poursuivre ma route festive, je me suis arrêtée Ô Quai des Brasseurs, une microbrasserie et un restaurant avec une vue imprenable sur le fleuve. La terrasse est immense, et sous un soleil de plomb, j’ai osé prendre une palette de dégustation des bières brassées sur place… Il était midi ! Le menu est varié et mes papilles ont été comblées en goûtant les différentes sortes de tapas. Les plats y sont gourmands et raffinés. Oh, mais c’est l’heure de reprendre la route, mais cette fois-ci avec mon chauffeur privé !

Ô Quai des brasseurs

À quelques centaines de mètres de la microbrasserie, j’aperçois sur le trottoir une affiche sur laquelle est inscrit «DRY GIN»… Oh… mon péché, je ne peux m’empêcher d’arrêter et d’entrer dans cette ancienne caisse populaire. Dès que j’ouvre la porte de la Distillerie du Quai, je suis aux anges. Les arômes de gin, les photos en noir et blanc de groupes de musique tapissent les murs, les fauteuils et la musique sont exactement ce dont j’avais envie. Un bon gin pour l’apéro en revenant à la maison. Tout d’abord, je fais une dégustation… oui, oui, une autre… c’est pourquoi j’ai besoin d’un conducteur ! Après avoir goûté cet indescriptible nectar, je repars comblée de joie avec ma bouteille de dry gin. Si vous êtes assez célèbre, vous pourrez signer le mur des célébrités !

Pour terminer, il est presque 16 h et un dernier arrêt s’impose au Domaine du Clos de l’Isle. La vue de la terrasse arrière est à couper le souffle. Une vue sur les vignes et sur le fleuve, c’est de toute beauté ! Et tout en bas, on peut voir le jardin d’hémérocalles en fleurs. Devant ce si doux paysage, je n’hésite donc pas une seule seconde pour continuer dans l’esprit de la route festive et faire une petite dégustation de ces vins. Vous devez y aller faire une petite tournée pour le paysage splendide, pour les vins, la bière et les autres boissons que les bécancourois font avec amour et passion.

Terrasse du Domaine du clos de l’isle

Après cette enivrante journée, je suis rentrée à la maison me faire un léger gin tonic en repensant à cette superbe journée… Sur ce, chers lecteurs, je vous souhaite une bonne tournée sur la route festive et surtout, soyez prudents, la modération a bien meilleur goût !

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *