Quoi faire à Bécancour les jours de pluie

Ce matin, lorsque j’ai aperçu la pluie, je me suis demandé quoi faire… Habituellement, j’aurais probablement fait la grâce matinée au lit, mais pas ce matin !

Il y a tellement de choses à voir et à découvrir à Bécancour. J’ai tout d’abord débuté ma journée au Centre de la Biodiversité du Québec. Wow! «les deux bras me sont tombés» quand j’ai vu toutes les visites guidées et les différents parcours que le Centre offre. J’ai vu des géants, le fond du Saint-Laurent, la faune urbaine et même des caribous. Oui, oui, en plus des visites, l’exposition sur les cervidés du Québec m’a vraiment impressionnée. Une journée bien remplie et lors de tempêtes ou de temps froid cet hiver, je serai la première à retourner au Centre de la Biodiversité pour en apprendre davantage sur la faune et la flore ! Une autre journée pluvieuse que je n’ai pas vu passer !

Centre de la biodiversité
Centre de la biodiversité

Un mignon moulin à vent, le vieux couvent, une ancienne petite école, c’est l’histoire acadienne que j’ai découverte lorsque je suis allée au centre d’interprétation Les Acadiens à Saint-Grégoire.  Question d’oublier le mauvais temps, j’ai profité des installations pour découvrir le peuple acadien. J’ai appris que certaines familles acadiennes, lors de la déportation, ont cherché à retrouver leurs proches… Plusieurs de ces familles sont venues s’installer à Saint-Grégoire dans le but de refaire leur vie. J’ai été touchée et émue de voir tout ce que les Acadiens ont traversé. Et je suis extrêmement fière que mes ancêtres soient acadiens ! C’est vraiment une exposition à ne pas manquer !

Centre d'interprétation des Acadiens de Saint-Grégoire - Société acadienne Port-Royal
Centre d’interprétation des Acadiens de Saint-Grégoire – Société acadienne Port-Royal

Par un beau matin pluvieux, j’avais envie de prendre un petit déjeuner réconfortant… En y pensant bien, j’avais envie de manger une crêpe ! La crêperie champêtre du Moulin Michel de Gentilly a comblé toutes mes attentes. Après le déjeuner, j’ai fait une petite visite guidée pour m’instruire sur l’histoire de ce moulin à eau. Ce moulin, moût maintenant le sarrasin pour en faire la meilleure farine de sarrasin (la même qui fait partie de la recette de crêpe) ! Après ma visite guidée, j’avais oublié le mauvais temps et j’étais fascinée par l’histoire de ce lieu historique. À vous maintenant de sortir même lorsque la température vous rend maussade !

Ça vous dit quoi des chèvres alpaga, des aiguilles et de la laine ? Pour moi, ça signifie tricoter quand la pluie tombe à l’extérieur ! Mais où trouver toutes ces choses ?? À la boutique l’Angélaine évidemment ! Je monte dans ma voiture et sans plus attendre, je vais à Sainte-Angèle pour faire le plein de laine et me lancer dans le tricot. Mais lorsque vous entrez dans cette merveilleuse boutique, vous passerez, tout comme moi, un bon moment. Mis à part tout ce qu’il me fallait pour tricoter, j’ai acheté quelques magnifiques vêtements faits à la main ! Quoi de plus réconfortant que d’enfiler une paire de bas, un chandail de laine et d’oublier la grisaille ?

Quoi ??? Un atelier pour faire du savon avec les enfants ? Une idée géniale qui m’a fait prendre congé de mon sofa lors de la dernière saison des pluies !! Pendant que les enfants étaient occupés à faire leur propre savon, j’ai décidé de me détendre et de casser la croûte à La maison de Bibi. Un menu parfait pour garder la ligne à part peut-être le pain doré que j’ai mangé pour déjeuner ! Que dire de la limonade maison que j’ai goûtée… meilleure que celle de ma grand-mère (mais n’allez pas lui dire parce que les recettes de grand-mère sont toujours les meilleures) ! Après mon déjeuner gourmand, je me suis dirigé vers la boutique pour y acheter quelques savons, confitures et autres produits que Bibi fait avec amour. Après l’atelier des enfants qui étaient vraiment excités de retourner se laver avec leur savon, mes sens étaient comblés par ces goûts, ces arômes, et ce décor enchanteur. Bonne journée de pluie !

Qu’il pleuve, qu’il fasse froid ou qu’il neige, rien ne m’a arrêté lorsque j’ai décidé d’aller passer du bon temps à la Distillerie du Quai… J’ai découvert un endroit pour les amateurs de gin et de musique. J’ai eu un coup de cœur pour le concept du gin «élevé en musique», de la petite visite des lieux et par l’exposition sur le 150e de Sainte-Angèle dans l’ancienne voûte du coffre-fort. Et bien évidemment, pour bien terminer la journée, je me suis installée dans les fauteuils de la boutique, un gin à la main en écoutant la musique d’ambiance, soit dit en passant, vraiment excellente ! Ce ne sera pas un secret pour personne d’apprendre que quelques musiciens se produiront entre les murs de la distillerie pour offrir une expérience sensorielle inoubliable !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *